Salut à toi, Ô Lecteur mon ami

«Du formidable, de l’exceptionnel» écrivions-nous dans notre précédente lettre d’information qui t’annonçait la soirée “livres de l’été”, mercredi 3 juillet à 18h30.
Mais que va-t-il donc se passer dans ta librairie préférée ?
Tes libraires auraient-ils décroché une soirée avec Stephen King ? Patrick Modiano ? Robert Mcliam Wilson ?
Vont-ils passer à la télé ? Arrêter de nous offrir de la marquisette ?
Ils ne vont pas nous changer les couleurs quand même ?

Oui, Ô, Lecteur mon ami, tes libraires sont heureux et fiers de t’annoncer que cet été : Eureka Street déménage !
Cette soirée du Mercredi 3 juillet sera donc la dernière !
La dernière place de la République bien sûr…
Car dès le 1er août, tu nous retrouveras, beaucoup plus facilement, 150 mètres plus loin, au 126, Boulevard Maréchal Leclerc (face à Monoprix), à l’emplacement de l’ancienne pharmacie Lafayette du théâtre !

Ce sera donc la dernière soirée… Avant toutes les premières.
La première fois que tu viendras nous voir là-bas,
la première fois que tes amis comprendront où se trouve ta librairie,
la première fois avec Robert ?

Nous te prévoyons plein de surprises dans ce nouveau lieu. On gardera les fondamentaux et on développera plein de chouettes rayons.
Cependant, pas d’inquiétude, pendant les travaux d’aménagement d’Eureka Street 2.0 : Eureka reste ouverte.
Nous déménagerons dans les derniers jours du mois de juillet (à partir du 22 ?).
D’ailleurs, à propos, Eureka recrute des bénévoles :
rien de tel que porter des cartons de livres pour être belles & beaux sur les plages cet été.
Et comme on aura toujours besoin de toi, tu peux aussi participer au déménagement en achetant plein de livres d’ici le 20 juillet :
ça sera moins lourd et ça nous aidera à passer un bel été !

Amicalement, Bénédicte & Pierre.

Une réflexion sur « Salut à toi, Ô Lecteur mon ami »

  1. On arrive mais c est pas parceque nous sommes beaux , forts et costaux qu on arrive mais pour les sourires , la bonne humeur ( quand on laisse tomber un carton de livres ) les rires (quand on laisse tomber une caisse de bieres sur ces “maudits” invendus ) .
    Les petits plats dans les grands cartons et les grands plats dans es petits cartons , pour vos dos
    Pour tout cela et encore plus on est dispo… pensez a nous

Répondre à Christian et Monique Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *