Ne pas y aller par quatre chemins : le 28 juin & le 5 juillet

Salut à toi, Ô Lecteur mon ami !

Aujourd’hui, c’est grammaire/conjugaison. Exercice pratique.
Conjuguer au futur simple : “Ne pas y aller par quatre chemins”.
JE n’irai pas par quatre chemins,
TU n’iras pas par quatre chemins,
IL n’ira pas par quatre chemins,
NOUS n’irons pas par quatre chemins,
VOUS n’irez pas par quatre chemins,
ILS n’iront pas par quatre chemins.
Or donc, Lecteur mon ami,
je n’irai pas par quatre chemins :
voilà l’été !
Et l’été, tu t’en vas habituellement
baguenauder vers les ailleurs.
Tu remplis ton sac, ta valise,
le coffre de ton automobile des effets nécessaires au bon déroulement de tes vacances bien méritées.
Tout cela est bel & bon et je suis bien content pour toi.
MAIS ! (car il en a un, tu t’en doutais depuis le début. Tu me connais bien…)
Mais as-tu seulement pensé à tes lectures de l’été ?
Et ne sais-tu pas qu’un été sans lecture n’est pas un bon été ?
Et où donc crois-tu les dénicher tes lectures d’été, hein ?
Chez Eureka Street bien sûr !
Alors TU n’iras pas par quatre chemin car il n’y en a qu’un seul :
direction ta librairie préférée, la belle Eureka Street, pour te faire conseiller les livres qui éclaireront ton été.
Nous te proposons donc DEUX rendez-vous immanquables pour
t’aider à choisir :

-Rendez-vous jeudi 28 juin, à partir de 18h30, pour une chouette soirée participative, au cours de laquelle, des lecteurs, amis fidèles de la librairie, des collègues à toi, lecteurs comme toi, des gens sympas comme toi et tous fébriles comme on est lorsqu’on prend la parole en public, viendront nous présenter le (ou les) livre(s), paru depuis septembre 2017, qu’il faut, selon eux, absolument avoir lu.
Et puis…
-Rendez-vous le jeudi 5 juillet, à partir de 18h30, pour LA soirée “Livres de l’été” que tes libraires te proposent depuis juillet 2012,
soirée au cours de laquelle nous te présenterons nos plus chouettes lectures de l’année.
De quoi remplir ta valise avec des livres fantastiques !!!

PS : tu le sais déjà, Ô Lecteur mon ami, que la vie n’est pas facile tous les jours pour tes amis libraires.
Alors, ce petit message pour te rappeler combien il est vital pour nous (nous comme tes libraires d’Eureka Street bien sûr, mais aussi nous comme toutes les librairies indépendantes, mais également nous comme la majorité des commerces indépendants des centre-villes de France et de Navarre) que tu achètes tes livres chez nous et pas ailleurs.
Pas sur Ama—-, pas chez Cul—-, pas au Mono—- du coin :
chez nous et pas ailleurs !
Ici à Caen, le centre-ville se meurt depuis de longs mois, parce que TU penses qu’il est devenu inaccessible avec tous ces travaux partout.
Parce que TU considères que les places de parking sont trop chères et trop peu nombreuses.
Je crois que TU ne comptes pas les kilomètres et le carburant dépensé lorsque TU vas faire tes courses dans les grandes surfaces, je me trompe ?
Peut-être qu’en plus, TU ne lis plus ? Plus de livres, plus de romans, plus d’essais ?
Je ne veux pas le croire…
Mais laisse-moi te dire une chose :
si le boycott est l’une des manières de protester des plus efficaces, l’inverse est aussi vrai.
Choisir chez qui on achète est une manière efficace de peser sur le monde dans lequel on vit.
C’est à TOI et à toi seul, Ô Lecteur mon ami, que revient le choix de ce que TU consommes et de chez QUI tu l’achètes.
Ce qui est vrai pour la filière Bio, l’est aussi pour la librairie indépendante :
en achetant chez Eureka Street, tu contribue à maintenir un
commerce indépendant dans TON centre-ville.
C’est un choix de vie.
Et puis, si tu ne le savais pas, alors je te le dis :
LE PRIX DU LIVRE EST UNIQUE !
C’est-à-dire que tel titre (neuf) vendu ici 20€ sera vendu ailleurs (partout !) 20€ ! Où que ce soit en France : du nord au sud, de l’est à l’ouest, le même livre est au même prix !
Ne te reste plus qu’un choix à faire :
choisir le libraire qui te convient le mieux…
Voilà, c’est dit.

On espère te voir bientôt, et on te souhaite un bel été.

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *